Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 11:45

Je viens par hasard de croiser Joël. Il a la soixantaine fringuante "l'abbé". Je ne pense pas que ce soit le vin de messe, il n'en a probablement pas abusé, peut-être ses engagements... Cette rencontre a ravivé une foultitude de souvenirs...

 

Il reste bien quelques vieux grimpeurs pour se souvenir de ce que représentait l'escalade à la fin des années 70. Le CAF régnait en maître, conservateur et rétif aux réalisations de jeunes grimpeurs alors voués aux gémonies. Dans la droite ligne de la pensée de Lucien Devies, la revue du club, La Montagne et Alpinisme, y veillait. Ces jeunes, héritiers de la philosophie de Camp 4 au Yosémite, allaient pourtant rapidement avoir une reconnaissance médiatique, Alpinisme et Randonnée naissait et au début des années 80 Jean Paul Janssen sortait sa trilogie (Oversand, Overice, Overdon, puis plus tard la Vie au bout des doigts et Opéra vertical). L'escalade libre - à mains nues - s'imposait, les discussions sur une échelle de cotation bloquée à six degrés devenaient caduques, le 7° degré se développait, le 8° ne tarderait pas. Jean-Claude Droyer, Patrick Berhault, Patrick Edlinger (liste non exhaustive) étaient les nouveaux mentors de cette pratique.

 

En Auvergne, tous les grimpeurs, peu nombreux, se connaissaient plus ou moins. Le costume constitué du knickers, de la chemise à carreaux, des chaussettes en laine montantes, des Super Calcaire, voire des Super Guide, était encore fréquent. Les plus novateurs arboraient des jeans déchirés ou des pantalons de jogging et les premiers chaussons (EB, PA, RD). Certains s'encordaient encore au torse et assuraient à l'épaule. Les baudriers étaient complets et le descendeur en 8 balbutiait. Les sites les plus fréquentés étaient Ceyrat (déjà!), Boisséjour et le Rivalet (avec à peine une dizaine de voies). La Rancunce apparaissait réservée à une élite dont les leaders étaient Denis Collangettes et Jean-Pierre Frachon.

 

Dans cette (r)évolution en marche, de nombreux grimpeurs sentirent le besoin de s'émanciper du CAF et créèrent à l'automne 79 (si ma mémoire est bonne) le Groupe des Alpinistes Gaulois (GAG) alors affilié à la FSGT. Ce groupe de copains va rapidement dynamiser l'escalade auvergnate en développant Tuillère et la Crête de Coq. Après ce schisme, qui entraînera la plupart des bons grimpeurs, il n'y aura plus vraiment d'escalade au CAF et ce pendant plusieurs années.

 

Mais aucune des deux structures, la réactionnaire et la progressiste, n'avait pour vocation l'encadrement des adolescents. Pour des jeunes souhaitant découvrir l'escalade il n'y avait alors sur la région le choix qu'entre le goupillon et le goupillon. Enfin, entre un goupillon tendance JOC représenté par Jeunes et Montagnes et un pseudo goupillon, pas loin du sabre, proche d'un groupe scolaire catholique et de la Mairie de Chamalières.

 

Ceci doit être une tradition auvergante puisque au milieu des années 60 on doit à l'Abbé de Saint-Rémy, aumônier du Lycée de Clermont, qui organisait chaque année des camps de montagne en Oisans, la naissance d'un groupe de jeunes (Denis Collangettes, Jean-Pierre Constans, Jean Laborie, Gérard Russier) qui allait faire la première révolution de l'escalade auvergnate en ouvrant les premières voies des faces Sud et Est de la Rancune.

 

L'association Jeunes et Montagne est née de la même manière, en février 1979, après 7 années  de camps de montagne organisés par Joël, d'abord en itinérance en Autriche, puis à Servoz.

 

La suite mérite d'autres développements.

 

Je cherchais une idée de musique pour illustrer ces propos. Au premier abord, le Chiffon Rouge me semblait assez évident, qui dit JOC... (je me souviens entre autre d'un bivouac avec Jean-Pierre Frachon ou Jean René Chaize nous chantait ça). Mais si on pense à Jean René et son synthétiseur, Apache des Shadows s'imposait (voire Tata Yoyo!). A Servoz, nous écoutions plutôt Madness et One step beyond, Kate Bush et sa Babooshka mais surtout Bob Marley.

 

Mais pour moi Say it ain't so Joe est indissociable de ces petits matins de janvier 1981 où nous allions rejoindre Denis au Mont Dore dans une R14 surchauffée et enfumée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Humeurs-verticales.over-blog.com - dans Humeurs verticales
commenter cet article

commentaires

genestier dominique 09/08/2016 00:31

joie,émotion intense de retrouver Joêl , je ne sait qui à fait le site mais merci à lui, 25, 30 ans passé me submerge,souvenirs de moments inoubliables, qui ont participés à ce je crois, n'etre pas un un gros con, les camps à servoz,(le Lac Blanc) je connais... l'assos Jet M, les sortie au Rivalet, les Calanques, les cascades de glace avec Denis Collangettte ,et surtout, je ne l'ai jamais sut mais je suppute son influence dans le choix des participants à l'expédition au Pérou, ( tu te rappel,le petit à lunette, mais si celui qui est parti avec Nicolas...) MEA CULPA, je ne t'ai jamais remercié, du haut de mes 18 ans, mon manque de savoir vivre,mon arrogance(?) mais sache, JOEL, que tu as un peu fait de moi ce que je suis, pas forcément une référence, mais un mec pas trop mal... il me semble...dut moins j'essais, tu m'as donné l'opportunité d'avoir une fierté...Merci à toi....j'aimerais avoir de tes nouvelles via le site eventuellement. amitiers.

Humeurs Verticales

  • : Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • : Les humeurs, coups de cœur, coups de gueule, coups de blues, d'un grimpeur, cycliste profondément ancré en Auvergne, mais l'âme vagabonde... Ça va jazzer!
  • Contact

Les sons d'Humeurs Verticales

Recherche

La vie des voies du massif du Sancy

Chambon :

Ouverture de Ma Bohême 7a+ (juin 2016 - G.M.)

Ouverture du secteur Déva : Jai 5 c, Guru 5c, Deva 6a, Om 6b (avril 2016 - G.M.)

Erratum page 62/63 du topo "Escalades dans le Massif du Sancy". La Pierre de William, ceux qui ont essayé se sont rendu compte qu'il fallait lire 6c au lieu de 6a.

Capucin :

Face est, ouverture du Père éternel (le Graal), 8 a/b ? à confirmer (août 2017- Olivier Monneron, Zsolt Ostian et G.M.)

El Cap, Fingers in the Nose, The naze, rééquipement complet sur scellements (août 2017 - G.M.)

La poussière la sueur et la poudre : nettoyage et rééquipement partiel (mai 2015, juillet 2015 - M.C. - G.M.)

L'heure au moine : nettoyage et rééquipement partiel (juin 2015 - G.M.)

El Cap (L1) : nettoyage (juin 2015 - GM)

El Cap (L2) : Rééquipement de la sortie historique de la voie, plus directe, plus logique et légèrement plus facile que la sortie de droite rééquipée par François Lesca en 2004 (juillet 2015 - G.M.)

Gag Man : Réequipement partiel (juillet 2015 - G.M.). Nombreux sont ceux qui se sont fait de belles ou moin belles frayeurs sur la voie la plus facile de l'Aiguillette. Un 5b, bien tassé et reconnaissons le, engagé. Pour fêter le 14 juillet Gérard, l'a partiellement rééquipée (un point déplacé et un point en plus).

Essai de traitement thermique des mousses et lichens sur les départs de Caprice des Vieux, C'est quand qu'on va où ?, Merci Hans (juin 2015 - GM)

Dent de la Rancune :

Face nord, Rêve de Singe : rééquipement complet sur scellements (Octobre 2016, mai et juin 2017, G.M., M.C.)

Face nord, Manpower : l'ami Jean-Pierre Mariotti a rééquipé sur scellements la deuxième longueur (juillet 2015). Avis aux amateurs (7c !).

Roche Tuilière :

Réquipement en cours (CDFFME63). Au 16/07/15 : après une purge conséquente (euphémisme) des secteurs Initiation et Diagonale, rééquipemment partiel des voies Gros codile, Lézard triste, Wally Gator, Normale, T. Rex, Ludothèque, Décrisptation et Diagodalle, avec le plus souvent un point supplémentaire au départ.

Rééquipement de la Droite de gauche à l'identique (ce qui est bien) avec un point supplémentaire au départ.

 

Articles Récents

  • Quoi de neuf au Capuçin ?
    Bon je vous l'accorde le jeu de mot du titre est un tantinet facile, mais bon... Pour terminer l'été en beauté l'insatiable Gégé a entièrement rééquipé en scellements : El Cap Fingers in the Nose The naze Last but not least, avec le fils prodige et Zsolt...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe... Last
    Samedi 17/06/2017, avec Gérard nous remontons pour la quatrième fois le chemin en direction de la face nord de la Dent avec pour objectif d'en finir avec le rééquipement de Rêve de Singe. Au fil des visites la voie nous apparait vraiment comme l'une des...
  • Dent de la Rancune, retour à Rêve de Singe
    Dimanche 21 mai 2017 de retour à Rêve de Singe avec Gérard, pour avancer dans le chantier de rééquipement commencé à l'automne dernier. De nouveau le portage fastidieux des dizaines de kilos de matériel jusqu'au sommet. Au final après une journée harassante...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe
    Rêve de Singe en face nord de la Dent de la Rancune a été ouverte en 1984 par Denis Collangettes et Michel Monneron. Je revois encore la lumière dans le regard de Denis quand il m'avait parlé de cette ouverture. Je me souviens de sa fierté et de son enthousiasme....

Catégories