Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 16:45

Imaginer aujourd'hui ce qu'a pu être le camp de Juillet de Jeunes et Montagne à Servoz n'est pas aisé. Notre société sclérosée dans ses normes, ses réglementations, sa judiciarisation, sa phobie sécuritaire ne le permettrait plus. L'administration ne l'accepterait plus mais aussi les parents, les guides de haute montagne et les ados bien évidemment, auxquels nous avons inculqué d'autres standards, d'autres valeurs.

 

Le temps fort de l'année à Jeunes et Montagne était donc ce camp de Juillet qui se déroulait sur trois semaines à Servoz.

Il y eu jusqu'à trois groupes en simultané 11-13 ans, 14-18 ans et un stage de perfectionnement. Soit de l'ordre de quatre-vingt personnes hébergées "chez les sœurs" de Notre Dame des Monts, sous tentes, dans un confort très sommaire : pas d'eau chaude, pas de douche (bon pour certains ce n'était pas un réel problème, j'en ai connu qui ne se sont ni lavé, ni changé durant trois semaines).

Un vieux chalet permettait de stocker les valises, le matériel de montagne et de faire la cuisine. Un préfabriqué abritait les sanitaires et offrait un abris lorsque les jours de pluie s'enchaînaient.

 

Le camp des 11-13 était à part, encadré par une sœur qui a du avaler son crucifix un bon nombre de fois face à nos "exactions". Un modèle de rigueur catho la sœur... Quand nous étions sur le pré, les minots bénéficiaient d'une tente marabout avec tables et chaises. Ces camps, colonies de vacances, ont pris fin au milieu des années 80.

 

Joël a assuré la direction des 14-18 jusqu'en 1984. L'ambiance y était tout autre que chez les 11-13. Joël avait l'art de foutre le feu, de semer le bordel et lorsque tout partait en vrille, rapidement généralement, de nous faire la morale toute la soirée où son côté curé m'était insupportable. Personnage complexe...

 

L'encadrement en montagne était couvert par des guides (Denis et/ou Jean-Pierre puis François Pallandre). Mais un guide pour 20 ou 30 stagiaires cela nécessitait de scinder le groupe en deux et d'avoir trois ou quatre premiers de cordées supplémentaires, qualifiés d'animateurs (pas toujours titulaires du BAFA, ni non plus de l'initiateur, autres temps...). Mais ça fonctionnait, sur la base de la responsabilité et de la compétence.

Jusqu'au début des années 1980, l'essentiel de l'activité consistait en des écoles d'escalade (Servoz, Gaillands, col des Montets), de neige (aiguilles rouges), ou de glace au glacier des Bossons (on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, au début des années 1980, on chaussait les crampons pratiquement à hauteur du tremplin de saut). Les courses en montagne se limitaient le plus souvent à l'Index et à des montées en refuges (Couvercle, Argentière). Les groupes se déplaçaient en train et l'accès à la montagne se faisait à partir de bivouacs à la Flégère, au Montenvers, à Lognan...

 

A partir de 1981, puis surtout après 1984, le niveau a progressivement monté et les camps se sont transformés en véritables stage d'alpinisme d'initiation et de perfectionnement.

Les voies faciles et classiques faisaient alors l'objet de visites répétées. Parmi le fond de commerce  : Tour des Crochues, Chapelle de la Glière, Grande Floria, Voie normale et NNE à l'M,  éperon des Minettes et Arête des Papillons au Peigne, Traversée ou face Ouest des Petits Charmoz, voie normale  ou couloir de la Table à l'aiguille du Tour, Petite Verte, Mont du Tacul  par la voie normale, arête des Cosmiques à l'Aiguille du Midi, etc.

Mais il y eu aussi des courses de plus d'envergure comme l'Aiguille d'Argentière ou la traversée des Dômes de Miage.

Certaines réalisations sortaient de l'ordinaire des camps d'ados : éperon des Cosmique, Contamine-Vaucher au Peigne, voie des Dalles et Directe du lac au Petit Bargy, Congo Star à l'Aiguille Pierre Alain, Dalles Inférieures de l'Envers des Aiguilles, etc.

 

Le départ de Joël s'est marqué par un changement de génération chez les jeunes et  une évolution vers des stages plus calmes, plus techniques, plus physiques, mais aussi avec plus de confort.

A partir de 1985 une douche avec un chauffage solaire rudimentaire a fait son apparition, de même que bancs et des tables sur le pré. Les déplacements avec les voitures des animateurs ont été privilégiés au train et l'utilisation des remontés mécaniques s'est généralisée (dans la mesure où le budget le permettait).

 

J'ai participé à mon premier camp en tant que "jeune" en 1980, puis comme animateur de 1983 à 1987, et enfin pour de plus courtes visites en 88 et 89. J'en garde des souvenirs de montagne, d'amitié, de liberté, de rires et de conneries extraordinaires. Quelque part, je le dois à Joël.

 

A Denis, Christophe, Mickey et tous les autres auxquels souvent je pense.

Partager cet article

Repost 0
Published by Humeurs-verticales.over-blog.com - dans Humeurs verticales
commenter cet article

commentaires

Humeurs Verticales

  • : Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • : Les humeurs, coups de cœur, coups de gueule, coups de blues, d'un grimpeur, cycliste profondément ancré en Auvergne, mais l'âme vagabonde... Ça va jazzer!
  • Contact

Les sons d'Humeurs Verticales

Recherche

La vie des voies du massif du Sancy

Chambon :

Ouverture de Ma Bohême 7a+ (juin 2016 - G.M.)

Ouverture du secteur Déva : Jai 5 c, Guru 5c, Deva 6a, Om 6b (avril 2016 - G.M.)

Erratum page 62/63 du topo "Escalades dans le Massif du Sancy". La Pierre de William, ceux qui ont essayé se sont rendu compte qu'il fallait lire 6c au lieu de 6a.

Capucin :

Face est, ouverture du Père éternel (le Graal), 8 a/b ? à confirmer (août 2017- Olivier Monneron, Zsolt Ostian et G.M.)

El Cap, Fingers in the Nose, The naze, rééquipement complet sur scellements (août 2017 - G.M.)

La poussière la sueur et la poudre : nettoyage et rééquipement partiel (mai 2015, juillet 2015 - M.C. - G.M.)

L'heure au moine : nettoyage et rééquipement partiel (juin 2015 - G.M.)

El Cap (L1) : nettoyage (juin 2015 - GM)

El Cap (L2) : Rééquipement de la sortie historique de la voie, plus directe, plus logique et légèrement plus facile que la sortie de droite rééquipée par François Lesca en 2004 (juillet 2015 - G.M.)

Gag Man : Réequipement partiel (juillet 2015 - G.M.). Nombreux sont ceux qui se sont fait de belles ou moin belles frayeurs sur la voie la plus facile de l'Aiguillette. Un 5b, bien tassé et reconnaissons le, engagé. Pour fêter le 14 juillet Gérard, l'a partiellement rééquipée (un point déplacé et un point en plus).

Essai de traitement thermique des mousses et lichens sur les départs de Caprice des Vieux, C'est quand qu'on va où ?, Merci Hans (juin 2015 - GM)

Dent de la Rancune :

Face nord, Rêve de Singe : rééquipement complet sur scellements (Octobre 2016, mai et juin 2017, G.M., M.C.)

Face nord, Manpower : l'ami Jean-Pierre Mariotti a rééquipé sur scellements la deuxième longueur (juillet 2015). Avis aux amateurs (7c !).

Roche Tuilière :

Réquipement en cours (CDFFME63). Au 16/07/15 : après une purge conséquente (euphémisme) des secteurs Initiation et Diagonale, rééquipemment partiel des voies Gros codile, Lézard triste, Wally Gator, Normale, T. Rex, Ludothèque, Décrisptation et Diagodalle, avec le plus souvent un point supplémentaire au départ.

Rééquipement de la Droite de gauche à l'identique (ce qui est bien) avec un point supplémentaire au départ.

 

Articles Récents

  • Quoi de neuf au Capuçin ?
    Bon je vous l'accorde le jeu de mot du titre est un tantinet facile, mais bon... Pour terminer l'été en beauté l'insatiable Gégé a entièrement rééquipé en scellements : El Cap Fingers in the Nose The naze Last but not least, avec le fils prodige et Zsolt...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe... Last
    Samedi 17/06/2017, avec Gérard nous remontons pour la quatrième fois le chemin en direction de la face nord de la Dent avec pour objectif d'en finir avec le rééquipement de Rêve de Singe. Au fil des visites la voie nous apparait vraiment comme l'une des...
  • Dent de la Rancune, retour à Rêve de Singe
    Dimanche 21 mai 2017 de retour à Rêve de Singe avec Gérard, pour avancer dans le chantier de rééquipement commencé à l'automne dernier. De nouveau le portage fastidieux des dizaines de kilos de matériel jusqu'au sommet. Au final après une journée harassante...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe
    Rêve de Singe en face nord de la Dent de la Rancune a été ouverte en 1984 par Denis Collangettes et Michel Monneron. Je revois encore la lumière dans le regard de Denis quand il m'avait parlé de cette ouverture. Je me souviens de sa fierté et de son enthousiasme....

Catégories