Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 17:48

Pour en finir, au moins temporairement, avec la nostalgie et Jeunes et Montagne, je voudrais rappeler le dynamisme et l'originalité de  cette association à une époque où la vie d'un club d'escalade réservé aux jeunes ne se résumait pas essentiellement à la fréquentation de la résine (il faut dire qu'elle a balbutié en Auvergne qu'à partir de 1986/1987).

 

Au début des années 1980, Jeunes et Montagne a contribué à animer activement la scène de l'escalade auvergnate.

 

Sous la tutelle de Denis, nous devons à la "section montdorienne" Franck Mabrut, Yves Delahaye, Luc Maillard  l'ouverture de nombreuses voies du Verrou du Bas.

Franck et Yves ont prospecté la face Ouest du Roc du Cuzeau pour y ouvrir quelques cascades et une voie de mixte très novatrice pour l'époque (avec un audacieux coincement de manche de chacal dans le passage clé).

Quant à Luc il a réalisé... la première "descente" à ski de la cascade de la Dore, avis aux amateurs, répétiteurs éventuels, pourvus d'un bon moral et d'une certaines dose de testostérone (deuxième longueur encordé en deux ou trois sauts sur des rognons de glace et première longueur en rive gauche là où effectivement elle semble plus envisageable).

 

Durant l'hiver étaient organisés tous les quinze jours des stages dits de premiers de cordée, encadrés par Denis ou Jean-Pierre. A cette époque, il n'y avait vraiment pas foule dans les couloirs, goulottes et cascades, quant à l'équipement... longs piolets de randonnée (pour moi c'était  un Simond Cougar de 1,1 m), petit marteau piolet en seconde main (le Simond Condor glace, pas encore de lames bananes). Broches à frapper, coniques ou épines. Pas de vêtements techniques évidemment, souvent en jean... Au cours de ces stages ont été ouvertes quelques goulottes au Cliergue et probablement Redondance (je garde les photos pour un prochain article).

 

Franck

  Franck lors au départ du "Mouflon rouge" (Roc du Cuzeau), lors de la première répétition - mars 1981, au lendemain d'une soirée avec Louis Audoubert. A chacun son intégrale de Peuterey...

On doit à Franck (et Christophe) l'ouverture du bas et en artif (avec pitons et étriers) de la Jungle en Folie au Rivalet.

La photo est extraite du premier topo Escalades en Auvergne. Elle est créditée à Michel Thénot, je crois me souvenir qu'elle est due en fait à un journaliste de la Vie. Peu importe, Michel était un des personnages emblématiques de Jeunes et Montagne de ces années là!

 

Au début des années 1980, les conférences des alpinistes les plus en vue attiraient encore la foule. Joël  en invitait régulièrement. Pour certains, des liens d'amitié ont été noués et les relations sont allée très au-delà des simples conférences. Je pense en particulier à Louis Audoubert,  Jean-Marc Boivin et surtout Patrick Berhault. En 1980 Patrick est venu grimper à la Rancune et à réalisé en libre ce que les meilleurs n'envisageait alors pas (Demi-Lune), ouvrant ainsi de nouvelle perspectives. Jean-Marc Boivin a sauté du haut de la Rancune en aile Delta (novembre 1981).

 

L'aventure la plus ambitieuse du début des années 80 a très certainement été l'expédition au Pérou avec pour objectif le Huascaran. Échec sur le sommet de la Cordillère Blanche mais beaux succès par ailleurs.

 

Last but not least, Jeunes et Montagne avait ses rituels auxquels il convenait de déroger sous aucun prétexte. Les week-ends de Toussaint et de l'Ascension faisaient systématiquement l'objet de séjours dans les calanques. A l'époque en Bivouac... d'abord à en Vau, puis à partir de 1985 à Morgiou. On ne peut nier qu'une part, probablement minime toutefois - restons modestes -, de la patine de la Saphir ou de la Calanque, soit due aux cohortes de grimpeurs de Jeunes et Montagnes (les groupes excédaient alors souvent la vingtaine).

 

Cet inventaire nostalgique se souvient aussi des éclats de rires, des nombreux coups de gueule et coups de sang, de cet air de liberté qui me semble aujourd'hui défunt.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Humeurs-verticales.over-blog.com - dans Humeurs verticales
commenter cet article

commentaires

Humeurs Verticales

  • : Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • : Les humeurs, coups de cœur, coups de gueule, coups de blues, d'un grimpeur, cycliste profondément ancré en Auvergne, mais l'âme vagabonde... Ça va jazzer!
  • Contact

Les sons d'Humeurs Verticales

Recherche

La vie des voies du massif du Sancy

Chambon :

Ouverture de Ma Bohême 7a+ (juin 2016 - G.M.)

Ouverture du secteur Déva : Jai 5 c, Guru 5c, Deva 6a, Om 6b (avril 2016 - G.M.)

Erratum page 62/63 du topo "Escalades dans le Massif du Sancy". La Pierre de William, ceux qui ont essayé se sont rendu compte qu'il fallait lire 6c au lieu de 6a.

Capucin :

Face est, ouverture du Père éternel (le Graal), 8 a/b ? à confirmer (août 2017- Olivier Monneron, Zsolt Ostian et G.M.)

El Cap, Fingers in the Nose, The naze, rééquipement complet sur scellements (août 2017 - G.M.)

La poussière la sueur et la poudre : nettoyage et rééquipement partiel (mai 2015, juillet 2015 - M.C. - G.M.)

L'heure au moine : nettoyage et rééquipement partiel (juin 2015 - G.M.)

El Cap (L1) : nettoyage (juin 2015 - GM)

El Cap (L2) : Rééquipement de la sortie historique de la voie, plus directe, plus logique et légèrement plus facile que la sortie de droite rééquipée par François Lesca en 2004 (juillet 2015 - G.M.)

Gag Man : Réequipement partiel (juillet 2015 - G.M.). Nombreux sont ceux qui se sont fait de belles ou moin belles frayeurs sur la voie la plus facile de l'Aiguillette. Un 5b, bien tassé et reconnaissons le, engagé. Pour fêter le 14 juillet Gérard, l'a partiellement rééquipée (un point déplacé et un point en plus).

Essai de traitement thermique des mousses et lichens sur les départs de Caprice des Vieux, C'est quand qu'on va où ?, Merci Hans (juin 2015 - GM)

Dent de la Rancune :

Face nord, Rêve de Singe : rééquipement complet sur scellements (Octobre 2016, mai et juin 2017, G.M., M.C.)

Face nord, Manpower : l'ami Jean-Pierre Mariotti a rééquipé sur scellements la deuxième longueur (juillet 2015). Avis aux amateurs (7c !).

Roche Tuilière :

Réquipement en cours (CDFFME63). Au 16/07/15 : après une purge conséquente (euphémisme) des secteurs Initiation et Diagonale, rééquipemment partiel des voies Gros codile, Lézard triste, Wally Gator, Normale, T. Rex, Ludothèque, Décrisptation et Diagodalle, avec le plus souvent un point supplémentaire au départ.

Rééquipement de la Droite de gauche à l'identique (ce qui est bien) avec un point supplémentaire au départ.

 

Articles Récents

  • Quoi de neuf au Capuçin ?
    Bon je vous l'accorde le jeu de mot du titre est un tantinet facile, mais bon... Pour terminer l'été en beauté l'insatiable Gégé a entièrement rééquipé en scellements : El Cap Fingers in the Nose The naze Last but not least, avec le fils prodige et Zsolt...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe... Last
    Samedi 17/06/2017, avec Gérard nous remontons pour la quatrième fois le chemin en direction de la face nord de la Dent avec pour objectif d'en finir avec le rééquipement de Rêve de Singe. Au fil des visites la voie nous apparait vraiment comme l'une des...
  • Dent de la Rancune, retour à Rêve de Singe
    Dimanche 21 mai 2017 de retour à Rêve de Singe avec Gérard, pour avancer dans le chantier de rééquipement commencé à l'automne dernier. De nouveau le portage fastidieux des dizaines de kilos de matériel jusqu'au sommet. Au final après une journée harassante...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe
    Rêve de Singe en face nord de la Dent de la Rancune a été ouverte en 1984 par Denis Collangettes et Michel Monneron. Je revois encore la lumière dans le regard de Denis quand il m'avait parlé de cette ouverture. Je me souviens de sa fierté et de son enthousiasme....

Catégories