Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 08:23

Comment je me suis trouvé lancé dans ce labyrinthe ? Ce serait trop long à vous l’expliquer et puis je ne suis pas sûr d’avoir envie de me déshabiller comme ça, ce soir, devant vous. Et puis le temps a passé, un peu. C’était le 23 novembre 1999, près d’un mois avant une certaine tempête. Vous vous souvenez ?  Mais cette nuit là de novembre, pour une tempête ce fut une fameuse tempête. Une de celle qui... change une géographie.

Lorsque j’ai raccroché le téléphone, il devait être autour de vingt et une heures ou vingt et une heures trente. J’avais dans la main une feuille de carnet et dans la tête une phrase « viens dormir avec moi ». J’arrivais difficilement à me relire, les mots étaient mal calligraphiés et s’entrechoquaient « entrée du bourg, tourner à gauche, l’épicerie, tourner à gauche direction la ville et puis encore à gauche, environ deux kilomètres, puis à droite après le petit pont, un chemin goudronné, le village, la dernière maison, volets peints, il y aura de la lumière ».

Je me souviens d’un brouillard épais, de ma conduite saccadée, de mon excitation et de ma peur. Je me souviens de cette voiture qui freinait mon impatience, là devant moi et pas moyen de la doubler. De mon angoisse lorsque je me suis aperçu, après une trentaine de kilomètres que je ne savais pas vraiment où se trouvait le bourg. Inconsciemment j’avais pris la route qui me ramenait si souvent vers l’Auvergne, dans la traversée du plateau un panneau indiquait le bourg. Ça je le savais. Il devait y avoir de la musique dans la voiture, sans doute Brad Meldhau « Convalescent ». Convalescent des amours et des amis perdus et ce brouillard qui s’intensifie. La lumière des phares était devenue matérielle, elle convergeait à quelques mètres devant le capot et m’éblouissait. A l’entrée du bourg, je me suis arrêté, j’aurais aimé marcher, me calmer, mais...

La suite fut presque facile, même si je crois bien avoir réveillé deux ou trois chiens après m’être égaré dans des cours de fermes environnantes. Finalement elle était bien là cette maison aux volets peints, une échelle accolée au grenier et un petit jardin autour. Vous savez comme ces jardins de curé qui donnent une âme à leurs modestes demeures. Je me souviens du bruit de l’eau qui alimentait la mare et des sonnailles des moutons, là-bas plus loin dans le vallon. Sur la porte un mot m’indiquait que je ne m’étais pas trompé. Je l’ai repoussée avec quelques difficultés et le couloir me laissait trois alternatives. Là je ne me souviens plus.

Quelques instants plus tard, elle était là, couchée devant moi. Je ne distinguais qu’une forme, un corps masqué par des draps et un visage enfoui dans un oreiller. Ultime pudeur ? Peur ? La voix qui m’était déjà presque familière n’était plus virtuelle. Je crois qu’elle m’a dit « Tu viens te coucher ? ». La tempête a alors commencé de forcir. J’attends encore l’embellie.


stormy-2

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Humeurs-verticales.over-blog.com - dans Humeurs jazz
commenter cet article

commentaires

Humeurs Verticales

  • : Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • Le blog de humeurs-verticales.over-blog.com
  • : Les humeurs, coups de cœur, coups de gueule, coups de blues, d'un grimpeur, cycliste profondément ancré en Auvergne, mais l'âme vagabonde... Ça va jazzer!
  • Contact

Les sons d'Humeurs Verticales

Recherche

La vie des voies du massif du Sancy

Chambon :

Ouverture de Ma Bohême 7a+ (juin 2016 - G.M.)

Ouverture du secteur Déva : Jai 5 c, Guru 5c, Deva 6a, Om 6b (avril 2016 - G.M.)

Erratum page 62/63 du topo "Escalades dans le Massif du Sancy". La Pierre de William, ceux qui ont essayé se sont rendu compte qu'il fallait lire 6c au lieu de 6a.

Capucin :

Face est, ouverture du Père éternel (le Graal), 8 a/b ? à confirmer (août 2017- Olivier Monneron, Zsolt Ostian et G.M.)

El Cap, Fingers in the Nose, The naze, rééquipement complet sur scellements (août 2017 - G.M.)

La poussière la sueur et la poudre : nettoyage et rééquipement partiel (mai 2015, juillet 2015 - M.C. - G.M.)

L'heure au moine : nettoyage et rééquipement partiel (juin 2015 - G.M.)

El Cap (L1) : nettoyage (juin 2015 - GM)

El Cap (L2) : Rééquipement de la sortie historique de la voie, plus directe, plus logique et légèrement plus facile que la sortie de droite rééquipée par François Lesca en 2004 (juillet 2015 - G.M.)

Gag Man : Réequipement partiel (juillet 2015 - G.M.). Nombreux sont ceux qui se sont fait de belles ou moin belles frayeurs sur la voie la plus facile de l'Aiguillette. Un 5b, bien tassé et reconnaissons le, engagé. Pour fêter le 14 juillet Gérard, l'a partiellement rééquipée (un point déplacé et un point en plus).

Essai de traitement thermique des mousses et lichens sur les départs de Caprice des Vieux, C'est quand qu'on va où ?, Merci Hans (juin 2015 - GM)

Dent de la Rancune :

Face nord, Rêve de Singe : rééquipement complet sur scellements (Octobre 2016, mai et juin 2017, G.M., M.C.)

Face nord, Manpower : l'ami Jean-Pierre Mariotti a rééquipé sur scellements la deuxième longueur (juillet 2015). Avis aux amateurs (7c !).

Roche Tuilière :

Réquipement en cours (CDFFME63). Au 16/07/15 : après une purge conséquente (euphémisme) des secteurs Initiation et Diagonale, rééquipemment partiel des voies Gros codile, Lézard triste, Wally Gator, Normale, T. Rex, Ludothèque, Décrisptation et Diagodalle, avec le plus souvent un point supplémentaire au départ.

Rééquipement de la Droite de gauche à l'identique (ce qui est bien) avec un point supplémentaire au départ.

 

Articles Récents

  • Quoi de neuf au Capuçin ?
    Bon je vous l'accorde le jeu de mot du titre est un tantinet facile, mais bon... Pour terminer l'été en beauté l'insatiable Gégé a entièrement rééquipé en scellements : El Cap Fingers in the Nose The naze Last but not least, avec le fils prodige et Zsolt...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe... Last
    Samedi 17/06/2017, avec Gérard nous remontons pour la quatrième fois le chemin en direction de la face nord de la Dent avec pour objectif d'en finir avec le rééquipement de Rêve de Singe. Au fil des visites la voie nous apparait vraiment comme l'une des...
  • Dent de la Rancune, retour à Rêve de Singe
    Dimanche 21 mai 2017 de retour à Rêve de Singe avec Gérard, pour avancer dans le chantier de rééquipement commencé à l'automne dernier. De nouveau le portage fastidieux des dizaines de kilos de matériel jusqu'au sommet. Au final après une journée harassante...
  • Dent de la Rancune, Rêve de Singe
    Rêve de Singe en face nord de la Dent de la Rancune a été ouverte en 1984 par Denis Collangettes et Michel Monneron. Je revois encore la lumière dans le regard de Denis quand il m'avait parlé de cette ouverture. Je me souviens de sa fierté et de son enthousiasme....

Catégories